Un Village français est une série télévisée française créée par Frédéric Krivine, Philippe Triboit et Emmanuel Daucé, respectivement scénariste principal, réalisateur principal, et producteur (producteurs délégués : Jean-François Boyer et Emmanuel Daucé / Tetra Media Fiction, coproducteurs : Philippe Triboit et Frédéric Krivine, Terego) et diffusée sur France 3 depuis le . L’historien Jean-Pierre Azéma, spécialiste de la Seconde Guerre mondiale, en est le conseiller historique.

Cette série a pour but de retracer la chronologie de l’Occupation allemande dans une petite sous-préfecture fictive du Jura non loin de la ligne de démarcation, du point de vue de la population civile en prenant le temps de détailler les positionnements individuels et leurs évolutions en fonction des événements. Elle est censée s’étaler sur 5 ans avec une prévision d’environ 60 épisodes de 52 minutes, soit 12 par année d’occupation.

Dans les derniers épisodes, la série offre aux spectateurs une nouvelle perspective : ayant fouillé la vie privée et la psychologie des personnages durant soixante-six épisodes, que peut-on deviner de leur avenir ? Que sont devenus Daniel, Hortense, Bériot, Lucienne, Antoine, Suzanne, Gustave, dix, trente, soixante ans après la déflagration de l’Occupation ? Comment ont-ils été marqués ? Qu’ont-ils oublié, ou refoulé, au risque des examens de conscience tardifs ?

Derrière l’histoire des personnages, c’est aussi, comme toujours dans cette série, la question de la France et des changements idéologiques successifs sur l’interprétation de l’Histoire qui se pose. Ainsi, en 1973, trente ans après la construction gaullienne du mythe d’une France entièrement résistante, l’opinion française oscille entre le « Tous résistants ou presque » et le « Tous collabos ou presque » — avec Robert Paxton (La France de Vichy), Le Chagrin et la Pitié de Marcel Ophüls ou Jean-Pierre Azémaqui va imprégner la pensée française pour un nouveau cycle de trente ans.

Loin de la grande histoire, les personnages, au crépuscule de leur existence, doivent aussi régler certains comptes de leur vie intime, enfouie ou non : m’aimes-tu ? Comment m’aimes-tu ? M’as-tu enfin pardonné ? Comment peux-tu me quitter aujourd’hui ?…

Ainsi s’achève la saga de cinq années cruciales de l’histoire récente de la France, cinq années cruciales de la vie d’un groupe d’hommes et de femmes que nous aurons essayé, pendant dix ans, de rendre aussi proches du public que de nous-mêmes.

La deuxième partie de la saison 7 d’Un Village français sera diffusée à partir du 16 novembre, tous les jeudis à 20h55 sur France 3.

Publié le : 05 nov @ 13h30