https://i0.wp.com/nsa34.casimages.com/img/2014/05/26/14052601560650130.jpg?w=640

TOURNAGE « NICOLAS LE FLOCH » « LE CADAVRE ANGLAIS »
Du 13 mai au 11 juin 2014
Le Mans et région parisienne

TOURNAGE “NICOLAS LE FLOCH” “LE CADAVRE ANGLAIS”
Une réalisation de Philippe Berenger
Scénarios de Hugues Pagan
D’après l’oeuvre de Jean-François Parot (Editions J.C Lattès)
Une production La Compagnie des Phares et Balises
Jean Labib et Louise Barnathan
Avec la participation de France Télévisions, TV5Monde et du Centre National de la Cinématographie. Avec le soutien de la Région Pays de la Loire.
Responsable programmes fictions de France Télévisions Fanny Rondeau
Directeur de l’unité de programmes fiction France 2 Thierry Sorel
Avec
Jérôme Robart (Nicolas Le Floch), Mathias Mlekuz (Bourdeau), François Caron (Monsieur de Sartine), Vincent Winterhalter (Semacgus), Claire Nebout (La Paulet), Sava Lolov (Comte de la Borde), Michaël Abiteboul (Sanson), Norah Lehembre (Aimée d’Arranet), Yves Lambrecht (Amiral d’Arranet), Thomas Chabrol (Le Noir), Monique Mauclair (La mère Morel), Louis Barraud (Louis XVI), Claire Ganaye (Marie-Antoinette) et Lucie Lucas (Agnès Guinguet), Martin Lamotte (Lavalée), Cyril Garnier (Emmanuel de Rivoux), Paul Bandey (Lord James Harris), Chloé Coulloud (La Freluche), Agnès Soral (Dame Cahuet de Villiers), Mathieu Bisson (Armand Desplat)

Un mystérieux prisonnier meurt en tentant de s’évader de la prison de Fort-L’Êvèque. En enquêtant sur le meurtre de l’inconnu, Nicolas Le Floch va se retrouver au coeur d’une affaire d’espionnage impliquant le Ministre de la Marine, Monsieur de Sartine, qui tente par tous les moyens d’assurer la suprématie de la flotte Française dans la guerre contre les Anglais.

Dans le même temps, le roi demande à Nicolas de retrouver une flûte, présent qui devait solenniser la signature de l’alliance militaire entre l’Autriche et la France, tandis que de son côté, la reine Marie-Antoinette prie Nicolas de contrer des menées visant à la compromettre. De Paris à Versailles, le policier des Lumières poursuit sa traversée du siècle et
va de surprises en surprises. Armé de la confiance du jeune Roi Louis XVI, du soutien de son collègue Bourdeau et de ses amis, Nicolas devra démêler les arcanes de ces affaires extraordinaires, dans un contexte prérévolutionnaire déjà palpable.

Publié le : 28 mai @ 04h45

Laisser un commentaire

Wordpress balloons powered by nksnow