Sexy Dance 4: Miami Heat est un film musical américain de Scott Speer sorti le 27 juillet 2012 aux États-Unis et le 8 août 2012 en France. Il s’agit du quatrième volet de la série de films Sexy Dance. Un film produit par Summit Entertainment.

Kathryn McCormick (Emily), Ryan Guzman (Sean), Misha Gabriel (Eddy), Cleopatra Coleman (Penelope), Stephen Boss (Jason), Megan Boone (Claire), Tommy Dewey (Tripp) et Morgane Slemp (une danseuse).

Sexy Dance 4 : Miami Heat totalise 11 731 708 $ de recettes lors de son week-end d’ouverture, pour une moyenne de 4 570 $ par salles, confirmant un baisse des recettes de la saga Sexy Dance à cette période, entamée dès le deuxième volet et qui s’est accentuée lors du quatrième volet. Après dix semaines à l’affiche, le quatrième volet a réalisé un résultat de 35 074 677 $, dépassant à peine son coût de production (33 millions de $). C’est à l’international qu’il fonctionne le mieux avec 105 396 069 $ de recettes dans les pays étrangers, portant le cumul des recettes mondiales à 140 470 746 $.

En France, il parvient à cumuler un assez bon résultat en salles, avec 1,1 million d’entrées, devenant ainsi le seul film de la saga à atteindre le million de spectateurs sur le territoire français.

Le film Sexy Dance : Miami Heat sera diffusé le dimanche 12 juin à 20h55 sur NT1.

Synopsis :

Miami Beach – Amis d’enfance, Sean et Eddy travaillent comme serveurs dans l’hôtel de luxe Dimont, propriété du magnat de l’immobilier Bill Anderson. Ces deux jeunes ont monté ensemble une troupe alternative, « The Mob », à l’avant-garde de la danse de rue et cœur du mouvement protestataire urbain. Le brio, l’audace et l’imagination de la troupe attirent l’attention de la fille d’Anderson, Emily, danseuse classique douée que son père pousse à exercer un « vrai métier » au mépris de sa passion. L’arrivée de cette « gosse de riche », très mal vue par Eddy, et son idylle naissante avec Sean sonneront-elles le glas de « The Mob » ?
Publié le : 26 mai @ 15h00