Les Aventuriers de l’arche perdue

Synopsis :

1936. Parti à la recherche d’une idole sacrée en pleine jungle péruvienne, l’aventurier Indiana Jones échappe de justesse à une embuscade tendue par son plus coriace adversaire : le Français René Belloq.
Revenu à la vie civile à son poste de professeur universitaire d’archéologie, il est mandaté par les services secrets et par son ami Marcus Brody, conservateur du National Museum de Washington, pour mettre la main sur le Médaillon de Râ, en possession de son ancienne amante Marion Ravenwood, désormais tenancière d’un bar au Tibet.
Cet artefact égyptien serait en effet un premier pas sur le chemin de l’Arche d’Alliance, celle-là même où Moïse conserva les Dix Commandements. Une pièce historique aux pouvoirs inimaginables dont Hitler cherche à s’emparer…

Dans le film, on retrouve Harrison Ford (Indiana Jones), Karen Allen (Marion Ravenwood), Paul Freeman (le docteur René Émile Belloq), Ronald Lacey (le major Arnold Ernst Toht), John Rhys-Davies (Sallah) et Denholm Elliott (le docteur Marcus Brody).

Les Aventuriers de l’arche perdue (Raiders of the Lost Ark) est un film d’aventure fantastique américain, réalisé par Steven Spielberg et co-produit par George Lucas, sorti le 12 juin 1981 aux États-Unis et le 16 septembre 1981 en France. À partir de l’an 2000, il est exploité sous le nom Indiana Jones et les Aventuriers de l’arche perdue (Indiana Jones and the Raiders of the Lost Ark). Le film a un budget de 18 millions de dollars et produit par LucasFilm et distribué par Paramount Pictures. Le film a rapporté 242 374 454 dollars aux États-Unis, 6 397 117 entrées en France et 384 140 454 dollars dans le monde.

Premier volet de la saga Indiana Jones (deuxième chronologiquement), Raiders of the Lost Ark a été nommé neuf fois aux Oscars 1982 et en a remporté cinq (dont un spécial pour les effets sonores).

Indiana Jones et le Temple maudit

Synopsis :

L’archéologue aventurier Indiana Jones est de retour. Il poursuit une terrible secte qui a dérobé un joyau sacré doté de pouvoirs fabuleux. Une chanteuse de cabaret et un époustouflant gamin l’aideront a affronter les dangers les plus insensés.
Dans le film, on retrouve Harrison Ford (Indiana Jones), Kate Capshaw (Wilhelmina « Willie » Scott), Jonathan Ke Quan (Demi-Lune), Amrish Puri (Mola Ram), Roshan Seth (Chattar Lal), Philip Stone (Capitaine Blumburtt), Roy Chiao (Lao Che, parrain de la mafia de Shanghaï) et David Yip (Wu Han).

Indiana Jones et le Temple maudit (Indiana Jones and the Temple of Doom) est un film d’aventure américain de Steven Spielberg, sorti le 23 mai 1984 aux États-Unis et le 12 septembre 1984 en France. C’est le deuxième volet de la série de quatre films centrés sur le personnage d’Indiana Jones. Toutefois, il est une préquelle du premier volet Les Aventuriers de l’arche perdue, dont l’action se situe en 1936. Le film a un budget de 28 millions de dollars et produit par LucasFilm et Paramount Pictures et distribué par CIC. Le film a rapporté 333 107 271 $ au box-office mondial dont 179 870 271 $ aux États-Unis. C’est le troisième film à avoir réalisé le plus de recettes en 1984 aux États-Unis derrière Le Flic de Beverly Hills et SOS Fantômes. En France, il a réalisé 5 683 254 entrées.

Indiana Jones et la Dernière Croisade

Où l’on découvre qu’Indiana Jones porte le nom de son chien… Non pas que ce soit capital, mais c’est bien dans l’esprit de ce troisième épisode des aventures de l’archéologue aventurier. Après avoir trouvé l’arche d’alliance et combattu les nazis, après avoir affronté les adeptes de Kali, le légendaire Indiana Jones (Harrison Ford) repart avec son père (Sean Connery) à la recherche du saint Graal. Le deuxième épisode avait pris une couleur plus sombre, et Spielberg, qui sait que son héros est un héros de BD d’aventures et non de film d’horreur, lui redonne sa dimension de personnage plus grand que nature et fait la part belle à l’humour et à l’action. Les rebondissements succèdent aux courses-poursuites, les bons mots aux coups de poing, et, de Venise à l’Egypte, La Dernière Croisade redevient ce qu’elle n’a cessé d’être : un divertissement pur, un spectacle nerveux et léger, une promenade dont on revient détendu et ravi. –Ambroise Ecorcheville –Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Dans le film, on retrouve Harrison Ford (Indiana Jones), Sean Connery (Pr. Henry Jones Sr.), Denholm Elliott (Dr. Marcus Brody), Alison Doody (Pr. Elsa Schneider), John Rhys-Davies (Sallah), Julian Glover (Walter Donovan), River Phoenix (Indiana Jones adolescent) et Michael Byrne (colonel Ernst Vogel).

Indiana Jones et la Dernière Croisade (Indiana Jones and the Last Crusade) est un film d’aventure fantastique américain réalisé par Steven Spielberg, sorti  le 24 mai 1989 aux États-Unis et le 18 octobre 1989 en France. Il s’agit du troisième volet de la série de quatre films centrés sur le personnage d’Indiana Jones incarné par Harrison Ford. Le film a un budget de 28 millions de dollars et produit par LucasFilm et Paramount Pictures et distribué par United International Pictures. Le film a rapporté 474 171 806 $ au box-office mondial dont 197 171 806 $ aux États-Unis. C’est le film qui réalisé le plus de recettes en 1989 dans le monde entier. En France, il a réalisé 6 249 271 entrées.

Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal

Synopsis :

1957, en pleine Guerre Froide. Indy et son copain Mac viennent tout juste d’échapper à une bande d’agents soviétiques à la recherche d’une mystérieuse relique surgie du fond des temps. De retour au Marshall College, le Professeur Jones apprend une très mauvaise nouvelle : ses récentes activités l’ont rendu suspect aux yeux du gouvernement américain. Le doyen Stanforth, qui est aussi un proche ami, se voit contraint de le licencier. A la sortie de la ville, Indiana fait la connaissance d’un jeune motard rebelle, Mutt, qui lui fait une proposition inattendue. En échange de son aide, il le mettra sur la piste du Crâne de Cristal d’Akator, relique mystérieuse qui suscite depuis des siècles autant de fascination que de craintes…

Dans le film, on retrouve Harrison Ford (Indiana Jones), Cate Blanchett (Colonel-Professeur Irina Spalko), Karen Allen (Marion Ravenwood), Shia LaBeouf (Mutt Williams), Ray Winstone (George « Mac » MacHale), John Hurt (Pr. Harold « Ox » Oxley) et Jim Broadbent (Doyen Charles Stanforth).

Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal (Indiana Jones and the Kingdom of the Crystal Skull) est un film d’aventure américain réalisé par Steven Spielberg, sorti le 21 mai 2008 en France et le 22 mai 2008 aux États-Unis. Il s’agit du quatrième volet de la série des Indiana Jones mettant en vedette l’acteur Harrison Ford. Le film a un budget de 185 millions de dollars et produit par LucasFilm et Paramount Pictures et distribué par Paramount Pictures.

“Indiana Jones 5” sortira au cinéma le 19 juillet 2019 aux États-Unis. Le film sera une nouvelle fois réalisé par Steven Spielberg et mettra en scène Harrison Ford, toujours dans la peau d’Indy. Cependant, le co-créateur de la saga, George Lucas, ne participera pas à ce 5e opus.

La saga Indiana Jones sera rediffusée à partir du 13 février, tous les lundis à 21h sur M6.

Publié le : 05 fév @ 15h30

Laisser un commentaire

Wordpress balloons powered by nksnow