Lebowitz contre Lebowitz sera diffusée à partir du 2 mars, tous les mercredis à 20h55 sur France 2.

Le cabinet Lebowitz, c’est elle, Paule Lebowitz, et son ex-mari, Simon. Enfin, c’est ce qu’elle pensait jusqu’au jour où sa jeune associée, Irène, lui annonce que, désormais, elle aussi s’appelle Lebowitz. Peut-il exister deux maîtres Lebowitz au sein d’un même cabinet ?

Deux femmes sont à l’affiche de cette nouvelle série en robe noire. L’une, Paule Lebowitz, interprétée par Clémentine Célarié, est l’incarnation de la réussite au féminin. L’autre, Irène Lebowitz, alias Caroline Anglade, porte l’ambition et la force d’une jeune femme à l’aube de sa vie professionnelle. Par un coup de théâtre dont le destin a le secret, elles se retrouvent avocates, veuves et rivales dans leur propre cabinet. Un face-à-face entre deux personnages et deux comédiennes aux caractères bien trempés.

Résumé des épisodes 1 & 2

Épisode 1 – Tout l’amour que j’ai pour toi
L’avocate Paule Lebowitz prend une énorme claque le jour où elle apprend que Simon Lebowitz, son ex-mari avec qui elle a créé un cabinet d’avocats, s’est remarié en secret avec Irène, leur jeune collaboratrice. Face à l’affliction de Paule, Simon fait une crise cardiaque. À l’hôpital, dans ses derniers mots, il la conjure de veiller sur Irène. Une pilule difficile à avaler, surtout lorsqu’elle découvre que Simon a légué ses parts à Irène, qui devient de ce fait l’associée majoritaire du cabinet. Désormais, Paule travaillera en solo en s’appuyant sur deux collaborateurs aux profils atypiques : Nadia, jeune femme au franc-parler et qui n’a pas froid aux yeux, et David, ancien gendarme incollable en procédures mais un tantinet psychorigide. C’est un tournant dans la vie et la carrière de Paule qui laisse le secteur « avocat d’affaires » à Irène et au troisième associé, Georges Warnier, afin de se consacrer à des dossiers faisant davantage sens à ses yeux. Sa première affaire concerne une mère accusée d’avoir tué celui qu’elle considère être l’assassin de sa fille.

Épisode 2 – L’Envie d’aimer
Craignant que Paule ne lui fasse concurrence, Irène lui intente un procès pour l’empêcher de professer sous le nom de Lebowitz. Dans le même temps, Irène et Warnier sont sur le point de signer un faramineux contrat avec Jordman, un puissant industriel. Mais celui-ci ne veut avoir affaire qu’à Paule Lebowitz, qui représente pour lui le professionnalisme du cabinet. Irène et Warnier tentent de convaincre Paule de les aider en échange de quoi l’avocate continuera de travailler comme elle l’entend sur ses propres dossiers, des causes nettement moins lucratives mais conformes aux idéaux qui l’ont animée au début de sa carrière. Paule prend par ailleurs la défense d’une patiente qui accuse son gynécologue, un ponte de la PMA, de viol. Quant à Irène, elle se rétracte dans le procès l’opposant à Paule et annonce à tous une grande nouvelle.

Publié le : 11 fév @ 12h45