« True Detective » est commencée le 12 janvier dernier sur HBO et sur OCS le lendemain de la diffusion US, interprétée par Woody Harrelson et Matthew McConaughey. La série a réalisé un démarrage à 2,3 millions de téléspectateurs ce qui est un excellent pour la chaîne.

Les critiques:

Selon San Francisco Chronicle :

« Les performances de Woody Harrelson et Matthew McConaughey figurent parmi les meilleures vues cette saison à la télévision, voire toutes années confondues. » 5/5

Selon The Hollywood Reporter :

« True Detective a trois qualités qui forcent l’admiration. Le jeu de Matthew McConaughey et Woody Harrelson, qui est au-dessus de tout. L’écriture, du créateur de la série et romancier Nic Pizzolatto, qui alterne entre monologues grandiloquents et moments plus contemplatifs. Enfin, le réalisateur Cary Fukunaga apporte une ambiance élégante à base de grands espaces (l’action se situe en Louisiane). Avec Pizzolatto et Fukunaga aux commandes des huit épisodes, on sent bien que l’ensemble est le fruit d’une vision commune entre les deux artistes. » 5/5

Selon Variety :

« Au premier abord, True Detective a l’air d’une énième série policière du Câble, portée par un casting alléchant, associant le bankable Matthew McConaughey à Woody Harrelson. En peu de temps, ce show hypnotisant parvient à développer son propre style, grâce à un mystère à tiroirs et des personnages qui s’avèrent être les moins conventionnels vus depuis bien longtemps. Riche et intéressant, ce drame en huit parties intègre le haut du panier des productions de la chaîne, offrant une originalité qu’on ne retrouve nulle part à la télévision. » 5/5

Selon USA Today :

« La mauvaise nouvelle est que la série se repose un peu trop sur les performances de ses acteurs. L’enquête au cœur du récit est trop familière et pas particulièrement passionnante. Les spectateurs les plus impatients souhaiteront plus de clarté et de rapidité dans la résolution des faits. Ces défauts mineurs n’enlèvent rien à ce que True Detective parvient à accomplir. Si l’on suit le programme pour l’évolution et l’intérêt des deux personnages, et non pas pour le mystère à résoudre, les chances d’être séduits sont assez bonnes. » 5/5

Selon Time:

« Pour faire court : j’ai beaucoup aimé True Detective, mais comme pour House of cards, nous avons à faire à d’excellentes performances, à défaut d’une excellente série. » 3,5/5

Selon New York Post:

« McConaughey et Harrelson livrent des performances de premier choix, si bien qu’on ne serait pas surpris s’ils ne se supportaient pas dans la vraie vie, tant l’animosité entre les deux semble réelle. Mais les situations sont parfois exagérées et le rythme trop lent. J’attendais le moment qui me clouerait à mon fauteuil, il n’est malheureusement jamais arrivé… » 3/5

Selon The New York Times :

« Les flashbacks auraient pu déranger et nous faire décrocher, mais ils se révèlent au final parfaitement utilisés. Les choses se gâtent pourtant à partir du deuxième épisode… Le réalisateur Cary Joji Fukunaga ne semble pas très inspiré à mettre en scène les dialogues lourds de sens signés par Nic Pizzolatto. Il y a certes des passages réussis, mais ce sont en général les moins bavards… » 2,5

Selon Washington Post :

« True Detective est (…) une drogue sans effets addictifs. Elle reprend l’ambiance sombre et familière d’autres programmes récents (The Killing et Broadchurch par exemple), tout en y ajoutant quelques éléments nouveaux à ses enjeux artistiques, sans vraiment parvenir à les concrétiser. » 2,5/5

Source : Allociné

https://i2.wp.com/nsa33.casimages.com/img/2013/12/18/131218073311271545.jpg?resize=640%2C311

Publié le : 20 jan @ 06h00

Laisser un commentaire

Wordpress balloons powered by nksnow