La première saison de la série Intelligence est diffusée depuis le 07 janvier sur CBS aux  États-Unis. Porté par l’acteur de Lost, Josh Holloway.

Synopsis :

Gabriel Vaughn est un agent très spécial à l’intelligence augmentée. Grâce à une puce intégrée dans son cerveau, il peut se connecter à l’ensemble du spectre électromagnétique : Internet, Wi-fi, téléphone, satellite. Une révolution technologique qui lui permet d’accéder à une mine d’informations et de détourner les pare-feux les plus redoutables. Un tel élément peut être assigner à des missions de la plus haute importance. Mais aussi être une arme très convoitée. Lillian Strand, à la tête de cette agence gouvernementale à la pointe de la technologie, engage Riley Neal, l’un des meilleurs éléments de l’équipe de sécurité Présidentielle, pour protéger Gabriel, assurer ses arrières et le recadrer au besoin lors de ses interventions à l’extérieur. Plutôt téméraire, le jeune homme peut en effet se montrer assez imprévisible et ignorer le protocole.

Voici ce que pense la presse US de la série Intelligence :

Selon Boston Herald
« [Josh] Holloway paraît plus maigre et plus présentable que lors de l’ère Sawyer. [Meghan] Ory, pourtant tout feu tout flamme lorsqu’elle incarnait à la fois le petit chaperon rouge et le grand méchant loup dans Once Upon a Time (ABC), semble ici apprivoisée, et malheureusement, un peu terne. » ****

Selon Variety
« Intelligence nous vend son héros, techniquement amélioré, comme étant ‘la prochaine évolution de l’intelligence’. Mais la série se ressent plus comme un retour en arrière. Un retour confortable, et bien construit. […] Intelligence ressemble à une série développée alors que les ordinateurs faisaient la taille d’un réfrigérateur, mais c’est aussi le genre de série qui, si elle se maintient correctement, pourrait durer longtemps sur CBS. » ***

Selon Los Angeles Times
« Intelligence rassemble une panoplie d’éléments familiers et les rattache à une nouvelle, et plutôt séduisante, tête d’affiche. Son succès dépend presque exclusivement d’Holloway, de sa capacité de prendre un modèle galvaudé – ses incroyables talents protègent une âme vulnérable! – et de créer un personnage qui nous permet d’oublier tous ceux qui l’ont précédé. Les grosses scènes d’action et une analyse superficielle de la notion, de plus en plus archaïque, de vie privée aident en ce sens. […] Intelligence reste cependant une série rafraîchissante et amusante à regarder. » ***

Selon Entertainment Weekly
« Le pilote met en place une intrigue prometteuse, mais n’est au final qu’une version inférieure d’elle-même : de l’action, du muscle, le cliché du méchant chinois, un twist vu et revu,  beaucoup de Josh… Devenez plus intelligent, s’il vous plaît ! » ***

Selon USA Today
« Intelligence n’est peut-être pas la série la plus excitante de cette nouvelle année, mais c’est le type de série hebdomadaire qui mélange aventure et mystère, ce que CBS maîtrise très bien. Le genre qui vous dit franchement à quoi s’attendre, et qui est suffisamment intelligent pour délivrer presque tout ce qui vous était promis. » ***

Selon TV Guide
« Josh Holloway est la principale raison qui pourrait vous pousser à regarder Intelligence : une série d’action superficielle au premier abord, mais efficace, qui profite considérablement du machisme brusque et bourru de sa star. Par ailleurs, un peu moins de déprime (à propos de sa femme disparue qui pourrait bien être une terroriste) rendrait Gabriel, et Intelligence, beaucoup plus amusants. » ***

Selon San Francisco Chronicle
« Les effets spéciaux de la série sont relativement décents, surtout quand Gabriel active sa puce et peut recréer des événements, opérant comme son propre hologramme personnel. Mais la relation compliquée et clichée entre Gabriel et Riley, qui va sans aucun doute conduire à une relation de confiance et peut-être quelque chose de plus, est assommante à peine commencée. » **

Selon Vulture
« Et si vous refaisiez Chuck, mais avec absolument aucun sens de l’humour ? Et si la seule direction que vous donniez aux acteurs était de plus froncer les sourcils ? Et si vous insériez des termes de pseudo-jargon tels que ‘cyber-rendu’ et agissez comme si cela rendait la série cool et futuriste ? Et si je vous disais que cette série existait déjà ? […] Disons juste qu’Intelligence est faite de façon compétente… Il est juste fondamentalement impossible de s’intéresser à cette série. » **

Selon The New York Times
« Il n’y a pas grand-chose à aimer à propos d’Intelligence. Le titre à lui seul fait une promesse que la série ne tient pas. […] Comment pouvez-vous prendre au sérieux une série dans laquelle le projet super-secret de super-soldat a pour nom de code ‘Clockwork’ [rouages] et est situé dans un complexe avec un grand panneau sur la porte sur lequel est écrit ‘Clockwork’ ? » **

Selon The Hollywood Reporter
« Prenez juste un système sophistiqué comme La Machine de Person of Interest, et implantez-la dans la tête d’une personne et… non, ça serait trop sortir des sentiers battus pour CBS. […] Peut-être qu’il existe un public pour ce genre de programme, bien que cette audience se rendrait plutôt service si elle regardait Almost Human sur la Fox. »

SOURCE : Alllocine

https://i2.wp.com/nsa33.casimages.com/img/2014/01/07/140107081111486670.png?resize=640%2C359

Publié le : 12 jan @ 05h00

Laisser un commentaire

Wordpress balloons powered by nksnow