Hasbro prépare un programme de licence pour la marque Power Rangers récemment acquise.

Elle prévoit de publier un recueil de styles d’ici la fin de l’année et de mettre en place de nouveaux produits d’ici la mi-2019, nous a confié Casle Collins, de Brandbro, à Brand Licensing Europe (BLE).

Les nouveaux produits – vêtements, articles de rentrée scolaire, costumes et articles de fête – s’inspireront de la ligne de jouets Hasbro prévue pour le printemps et de la nouvelle série de 22 épisodes «Power Rangers : Beast Morphers» qui fera ses débuts sur Nickelodeon en février. Hasbro en a acquis les droits auprès de Marques SABAN plus tôt dans l’année

En plus de la série Nickelodeon, Hasbro prévoit d’organiser un « événement de divertissement » en direct les Power Rangers, du 20 au 21 juin, a déclaré Collins. Et la bibliothèque de 850 épisodes des Power Rangers est disponible via Netflix.

Hasbro a hérité d’une liste de contrats de licence « assez réduits », dont la plupart expirent cette année ou en 2019. Ils ont rencontré de potentiels détenteurs de licences britanniques et européens à BLE cette semaine. Et elle a embauché quelques anciens cadres de Saban, Jessica Hardy, qui est maintenant directrice principale du développement et de la création créatifs à Hasbro.

«Maintenant que nous contrôlons le divertissement, nous sommes en mesure d’intégrer de nouvelles offres de produits ou de nouvelles idées dans les émissions, ce qui en fera plus pour nos partenaires (sous licence)», déclare Collins.

Les détenteurs de licence auront également un accès plus large à certaines catégories qui étaient auparavant limitées par l’accord de longue date conclu par Saban avec le détenteur de la licence du jouet en référence à Bandai, qui prend officiellement fin le 1er avril 2019.

Pendant que l’attention est maintenant sur les Power Rangers, il prévoit également de rendre disponibles d’autres propriétés Saban – Luna Petuna, Popples, Julius Jr., My Pet Monster – disponibles à la création de licences en 2019, dit Collins.

Collins, ancien de World Wrestling Entertainment qui a rejoint Hasbro plus tôt cette année, a déclaré qu’il apportait une « politique plus agressive » et « une plus grande attention aux opportunités qui existent ».

Cela pourrait potentiellement inclure la réduction de la liste des titulaires de licences de Hasbro, une initiative entreprise sous Simon Waters. , qui dirige maintenant la marque Power Rangers pour Hasbro.

« Nous voulons travailler avec des partenaires hors pair et parfois, moins c’est plus », dit Collins.

Collins ajoute : « Je préférerais travailler avec les meilleurs partenaires de chacune des catégories plutôt que d’adopter une approche simpliste et de simplement signer un accord pour signer un accord. Ces jours sont révolus depuis longtemps. »

La stratégie comprendra surement l’expansion continue de la licence expérientielle basée sur l’emplacement de Hasbro, qui comprend 225 chambres à l’hôtel sur le thème du Monopoly qui devrait ouvrir à Kuala Lumpur, en Malaisie, en 2019 en vertu d’un accord avec M101 Holdings. Kingsmen Creatives devrait également ouvrir le premier de plusieurs centres de divertissement pour la famille Nerf basés en Asie-Pacifique en 2019, en commençant à Singapour. Et on s’attend à l’ouverture d’un hôtel, par Marriot, sur le thème de My Little Pony en Chine.

À Broadway, une lecture a récemment été réalisée pour la production d’un spectacle basé sur Monopoly, réalisé par Araca Entertainment. Il existe également des projets pour un jeu basé sur le jeu de société Clue.

En plus de ses principales marques, Hasbro étudie également le développement de contenu autour de ses propriétés Micronauts, Rom the Space Knight et Hanasuki dans le cadre d’un accord de développement signé avec Paramount Pictures à la fin de 2017, a déclaré Collins.

Source

Publié le : 14 oct @ 15h35