La première saison de la série Elementary fera son arrivée en France dès le 03 janvier 2014 à 20h50 sur M6. Aux États-Unis, la série a été lancée le 27 septembre 2012 sur CBS.

Synopsis :

Renvoyé de Londres en raison de son addiction à l’alcool, Sherlock s’installe à Manhattan où son richissime paternel l’oblige à cohabiter avec son pire cauchemar : une personne sobre chargée de veiller sur lui. Ancienne chirurgienne promise à un bel avenir, Joan Watson a perdu un patient et sa licence trois ans plus tôt. Ce nouvel emploi est pour elle une nouvelle façon d’aider les autres, et surtout une pénitence qu’elle s’impose. Quand Sherlock devient consultant pour la police new-yorkaise, Watson n’a d’autre choix que suivre son irascible « client » lors de ses investigations. Très vite, ils réalisent l’un et l’autre les avantages que peut leur apporter un tel partenariat.

Voici ce que pense la presse US de la série Elementary:

Selon The Hollywood Reporter:

« Nous avions toutes les raisons de croire au désastre, lorsque CBS a décidé de faire une version américaine de Sherlock Holmes. […] Une idée inquiétante en est devenue une merveilleuse une fois le pilote diffusé, révélant un des plus prometteurs dramas de la rentrée. » ****

Selon USA Today:
« Parmi les nombreux changements que le créateur de la série, Robert Doherty, a opérés, le plus intelligent pourrait bien être d’avoir choisi le charmant Jonny Lee Miller (qui peut ainsi prendre son véritable accent anglais) pour interpréter Sherlock, et de l’avoir couplé avec un Docteur Watson féminin joué par la toute aussi fabuleuse Lucy Liu. D’autant qu’un frisson inattendu vient s’ajouter à leur relation, permettant au personnage de Watson de s’intensifier, et ainsi rééquilibrer le duo. » ****

Selon Entertainment Weekly:

« Elementary est probablement la série qui se rapproche le plus d’un futur succès. Miller dégage un enthousiasme contagieux dans ce nouveau rôle. En effet, avec le créateur Rob Doherty, ils apportent un vent de fraîcheur à la mythologie de Sherlock Holmes : une véritable bouffée d’air frais à chaque sourire et coup d’œil malicieux qu’Holmes lance aux personnages qu’il croise. » ****

Selon TV Guide:
« Elementary apporte une touche avant-gardiste aux séries procédurales trop classiques de CBS. Elle est juste assez différente de la version britannique avec Benedict Cumberbatch, pour prouver une nouvelle fois à quel point ce légendaire personnage est versatile. » ****

Selon le New York Post:
« Si Sir Arthur Conan Doyle devait créer un Sherlock Holmes pour la télévision d’aujourd’hui, il y a de très grandes chances qu’il s’y serait pris comme le Sherlock créé par CBS avec Elementary. […] La chose la plus réussie dans cette nouvelle série, est le personnage de Sherlock lui-même (Jonny Lee Miller). C’est un ancien toxicomane, peu sympathique et réticent à la guérison, avec un esprit affuté et un appartement en désordre. Il est bien accompagné d’un Docteur Watson joué – eh oui – par Lucy Liu. » ***

Selon le Philadelphia Daily News:
« L’interprétation de Miller peut sembler différente de celle de Benedict Cumberbatch dans Sherlock, mais sa présence à l’écran est tout aussi captivante. Même si vous ne connaissez pas le roman – tout comme moi – Elementary peut être divertissant. » ***

Selon le New York Times:
« Ses vedettes mises à part, Elementary est trop inégale. M. Doherty, qui a principalement été crédité en tant que scénariste dans le voluptueux mélodrame Medium, est bon lorsqu’il s’agit d’instaurer une atmosphère et des personnages. Mais pas en ce qui concerne les mécanismes de l’intrigue. Et ça, c’est un problème avec les histoires de Sherlock Holmes. » ***

Selon Pop Matters:
« Même si Elementary est une série procédurale assez classique, elle a au moins le mérite d’être bien faite. Elle s’appuie surtout sur le jeu d’acteur de Miller, qui apporte une énergie rafraîchissante à un genre rempli de détectives moroses. […] Ce n’est peut-être pas le meilleur Sherlock, mais il est la meilleure preuve que les gens éprouvent toujours le besoin de raconter les histoires de Sherlock Holmes 85 ans après Arthur Conan Doyle. » ***

Selon Uncle Barky :
« Cette adaptation est largement inférieure à la version britannique, particulièrement au niveau des dialogues. Et il y a tellement de séries criminelles sur CBS qu’il devient de plus en plus difficile d’adhérer à une nouvelle, même avec la marque Sherlock Holmes en jeu. » ***

Selon le Huffington Post:
« Le show de la CBS a une multitude de problèmes qui le parasitent : Lucy Liu interprète une Joan Watson fade et ennuyeuse. Watson est décrite comme une simple baby-sitter grondeuse. Et la relation entre les deux personnages principaux – qu’il serait judicieux d’entretenir – ne convainc pas le moins du monde. » **

SOURCE : Alllocine

https://i2.wp.com/nsa34.casimages.com/img/2013/12/10/131210061020130459.png?resize=464%2C642

Publié le : 28 déc @ 07h30

 

Laisser un commentaire

Wordpress balloons powered by nksnow