Black Mirror est le fruit de l’imagination débordante et de l’esprit caustique du chroniqueur média Charlie Brooker. Le succès d’audience, inédit, rencontré lors de sa diffusion outre-Manche en a fait la série événement de Channel 4.

Les deux saisons de Black Mirror, constituées chacune de trois épisodes et d’un casting nouveau, nous embarquent dans des univers totalement différents.

Extravagante, originale, Black Mirror réveille nos craintes et nos peurs les plus profondes sur les médias et leur rôle. La série décrit de manière radicale le triomphe du temps réel, la fascination pour les images aussi cruelles soient-elles et le voyeurisme qu’elles font naître chez les spectateurs.

Attention : Black Mirror est une série coup-de-poing qui donne à réfléchir.

Boris Razon – édito :

C’est comme un mauvais rêve ; le miroir noir de notre société. Une réflexion sur la face cachée des technologies et les futurs éventuels que réserve leur utilisation. Black Mirror propose une vision sauvage des réseaux sociaux, de la politique et de l’humanité dévoyée. C’est une série brillante, à la mise en scène puissante, qui vous attrape par les tripes et vous interroge sans ménagement pour vous laisser hagard. On en sort ébloui, avec un léger sentiment de malaise.

À n’en pas douter, sa diffusion en France, comme cela fut le cas en Grande-Bretagne, fera date. Vous regarderez votre téléphone, les plates-formes de vidéos et votre Premier ministre avec une pointe d’appréhension. Pour France 4, chaîne du récit du monde contemporain, et les médias numériques, Black Mirror était une évidence. Avec un sens aigu de la provocation, cette fiction pique au vif nos addictions numériques.

Directeur éditorial de France 4

 

France 4 Série évènement : Black Mirror Jeudi 1er mai à 22.30

 https://i2.wp.com/nsa33.casimages.com/img/2014/04/09/140409105442554975.jpg?resize=384%2C524

Publié le : 09 avr @ 10h45